Biographie – William Francis Conabree

Conabree William Francis

William Francis Conabree

841681

1914-1918

William Francis Conabree est né le 6 juillet 1890 à Londres, en Angleterre, dans une famille catholique.

Sa famille se rend au Canada, plus spécifiquement à Montréal en 1904 sous les Auspices de la Société d’Immigration catholique. À son arrivée, cette même société l’envoie travailler sur une ferme en Ontario, il y travaille comme mercenaire au tarif d’une piastre par mois. Il y travaille durant trois années.

En 1907 il revient à Montréal où il travaille à l’entreprise Frothingham and Workman wholesale hardware durant sept années.

Il s’enrôlé le 10 mars 1916 comme soldat au  Corps expéditionnaire canadien (CEC). Il est dans les tranchées en 1917, mais son épouse qui vit à Montréal n’a pas de quoi vivre et elle a un loyer  à payer, 18$ par mois. Le propriétaire la met à la rue avec deux enfants, une de 4 ans et l’autre de 18 mois.

Lors de son service outre-mer, il est brancardier et joueur de clairon pour le 49th Loyal Edmonton Regiment (régiment d’infanterie). Il a servi en France aussi avec le 42e Bataillon, bataillon d’infanterie qui deviendra le Black Watch Regiment. Il quitte après les attaques au gaz et est fait prisonnier vers la fin de la guerre Il revient au Canada et signe sa libération en août 1919.

À son retour au Canada, il vient s’installer à Shawinigan en compagnie de son épouse et de ses deux enfants. Il sera employé par la Shawinigan Water & Power à titre d’employé temporaire et par la suite comme gardien de sécurité.

Il est décoré de la Médaille de la Victoire et recevra en 1935 la Médaille du Jubilée d’argent du roi George V.

Il joint The Canadian Legion of the British Empire Service League en 1945. M. Conabree a, durant de nombreuses années, interprété le Last Post durant la cérémonie du Jour du Souvenir au cénotaphe à Shawinigan. Il jouait cette pièce avec un Buggle

M. Conabree épouse Rose Aslam. De cette union ils auront deux enfants, William Francis et Pearl. Son épouse est décède puis il y aura une deuxième union avec dame Marie-Louise Pelletier de St-Mathieu en Mauricie. Le couple n’a pas eu d’enfants.

Il est membre de la Légion jusqu’à son décès à l’hôpital des vétérans à Ste-Anne-de-Bellevue le 22 août 1977 à l’âge de 87 ans.

 

Médailles et décorations

Médaille de la Victoire 1914-1918

Médaille du Jubilée d’argent du roi George V

Écrit par: Guy Arcand